Tsante

La santé pour tous !

Tags: Psycho  

De nombreux couples endurent l'indicible ensemble, alors qu'ils ne s'aiment pas, uniquement à cause de leurs enfants. Les enfants sont conscients de ce mal-être et subissent l'impact d'un environnement habité par le ressentiment, les reproches et la frustration.

 Les couples qui restent ensemble pour le bien des enfants : pourquoi n’est-ce pas la bonne chose à faire ? Lorsque l’amour se désagrège et que l’affection se brise, les cendres ravivent rarement une relation. La chose la plus cohérente à faire dans une telle situation est de laisser la personne derrière soi et de recommencer sa vie séparément.

Sur ce point, tout le monde sera sans doute d’accord. Tout le monde, sauf certains couples avec enfants qui choisissent de s’accrocher un peu plus longtemps pour le bien de leurs enfants. Il est vrai qu’une séparation ou un divorce affecte les plus jeunes enfants. Il est également évident que, pendant un certain temps, ils souffriront du changement d’habitude. Toutefois, il existe des dimensions bien plus dommageables pour le bien-être psychologique d’un enfant que la séparation des parents.

Il est important de considérer les extrêmes auxquels peut mener la poursuite d’une relation lorsqu’il n’y a plus d’affection ou d’amour. Partager le même toit et devoir voir quotidiennement une personne qui n’est plus aimée peut conduire à l’infidélité. Dans les cas les plus extrêmes, les insultes et même la violence psychologique apparaîtront. Tout cela a de graves conséquences.

Lorsque des couples restent ensemble pour les enfants, quels effets cela produit-il ? Les couples qui restent ensemble pour le bien de leurs enfants ne sont pas toujours conscients des effets qu’une mauvaise relation de couple peut avoir sur ces derniers. Bien que la phénoménologie associée à ces événements soit diverse, nous pouvons constater en moyenne les réalités suivantes :

Inattention. Parfois, les parents sont plus préoccupés par leurs propres désaccords et peuvent alors négliger leurs enfants.

Contradictions en matière d’éducation. Lorsqu’il n’y a pas d’harmonie dans un couple, il est fréquent que des ordres contradictoires soient donnés.

Au fur et à mesure que la cohabitation se désagrège et devient plus difficile, il est très probable qu’apparaissent l’anxiété, un sentiment malaise et le désespoir… Un parent malheureux, dont l’état mental est altéré, ne peut accomplir ses tâches d’éducation avec la même sensibilité et la même qualité.

Projection de la culpabilité sur les enfants. Si deux parents qui ne s’aiment plus reste dans le même foyer à cause des enfants, il est très probable qu’à un moment donné, lorsque la cohabitation se dégradera, ils considèrent que les enfants sont responsables de la situation.

De même, un climat familial défini par les reproches, les disputes, les cris, le manque d’affection et même le mépris finit par affecter le cerveau de l’enfant. Grandir dans un environnement malheureux laisse toujours des traces.

Ne mangez plus des concombres et tomates ensemble, voici pourquoi

Les salades font partie des repas les ...

+ View

Comment parfumer la maison en hiver ?

Le froid nous oblige en hiver à fermer ...

+ View

La colère augmenterait le risque d’infarctus et d’AVC

Dans cette étude, Elizabeth Mostofsky, ...

+ View
Scroll to top