Tsante

La santé pour tous !

Tags: Psycho   Enfant  

Une maman raconte son histoire avec son petit fils :

 La semaine dernière, il m’a dit que lors de sa première matinée à l’école, il avait beaucoup pleuré car je lui avais manqué. On a donc discuté et nous avons alors eu l’idée d’avoir chacun un cœur qui pourrait envoyer un câlin à l’autre si jamais on appuyait dessus. Et ça a totalement marché !

J’ai dessiné un cœur sur ma main et la sienne ainsi qu’un de secours sur son bras, juste au cas où celui sur sa main s’effacerait. On a « chargé » la batterie de nos cœurs en nous tenant la main le temps du trajet pour aller à l’école.

Le soir, quand je l’ai récupéré, je lui ai demandé s’il avait reçu mes câlins dans la journée et, tout content, il m’a dit que oui ! Il a ajouté : « J’ai appuyé dessus très longtemps maman mais je n’ai pas pleuré ! ».

Scroll to top