Tsante

La santé pour tous !

Tags: Noël  

Alors que les Français multiplient les achats en ligne, les tentatives d’hameçonnage se font de plus en plus nombreuses. Avec le risque de voir ses données bancaires tomber entre de mauvaises mains.

 Si vous avez commandé vos cadeaux de Noël sur le Web, vous vous attendrez logiquement à recevoir des colis dans les prochains jours. Certains escrocs profitent de cette effervescence pour lancer des campagnes d'hameçonnage (phishing, en anglais). Cette technique consiste à envoyer des messages trompeurs afin d’attirer la victime sur un site Web frauduleux et lui soutirer de l’argent. Ces derniers jours, les faux messages alertant de l’arrivée imminente d’un colis se multiplient.

Afin de piéger les internautes, les escrocs jouent sur la peur de ne pas recevoir sa commande. Les messages évoquent ainsi des droits de douane ou des taxes supplémentaires à payer pour être livré. Une stratégie qui a incité les autorités à diffuser leurs propres messages d’avertissement.

Concrètement, ces arnaques peuvent prendre deux formes: un mail, ou un SMS. Grâce à des données glanées en ligne, ces derniers peuvent intégrer le nom de la victime, pour gagner en réalisme. Ils intègrent un lien vers un faux site reprenant le design de véritables plateformes officielles: il peut s’agir de celle des douanes, mais également de celle d’un transporteur comme DHL, Colissimo, FedEx ou UPS.

Ces sites frauduleux intègrent des formulaires de paiement, censés aider la victime à régler la facture. Cette dernière est incitée à renseigner ses coordonnées bancaires. Le risque dépasse le fait de perdre les quelques euros demandés: ces précieuses données peuvent ensuite être réutilisées en ligne afin de soutirer davantage d’argent.

Pour éviter de se faire arnaquer, il est fortement conseillé de ne jamais se rendre sur un site Web proposé par un email ou un SMS, si le message n’indique pas clairement le numéro de colis associé. Si c’est le cas, il est impératif de jeter un œil à l’adresse inscrite dans la barre de recherche et de la comparer avec l’adresse du service en question, par exemple par le biais d’un moteur de recherche.

La méthode la plus sûre reste de ne pas tenir compte du message et d’effectuer manuellement la recherche sur le site officiel du transporteur, à l’aide du numéro de colis. Si certains frais sont à payer, ils y seront alors affichés. Si l'on a complété le formulaire et inscrit ses informations bancaires, il est impératif de contacter sa banque pour faire opposition.

Source

Un vrai homme fera toujours passer sa femme en premier

Un vrai homme traitera sa bien-aimée ...

+ View

Baume qui guérit plusieures maladies

Vous pouvez utiliser le baume pour ...

+ View

Un film d’animation émouvant en hommage à toutes les mamans

Un film d’animation émouvant en hommage ...

+ View
Scroll to top